«

»

Mar 19

Lettre ouverte aux membres du COMEX

Mesdames, Messieurs,

Nous, managers commerciaux et administratifs des sites parisiens et monsois, souhaitons vous alerter sur la situation du groupe et en particulier de La Mondiale.

Depuis plusieurs années la situation s’est tendue. Petit à petit, nous avons géré, pris sur nous, mais aujourd’hui nous sommes à bout.

L’environnement réglementaire nous enferme dans une frénésie de nouvelles normes. La dernière n’est pas encore appliquée qu’elle est déjà obsolète et remplacée par une nouvelle. Les outils ne peuvent pas suivre, ce sont donc nos équipes commerciales et administratives qui en portent tout le poids.

Les tensions et l’absence de communication entre certaines directions ne font malheureusement qu’amplifier ce phénomène.

L’environnement économique du groupe étant difficile, la politique sociale est aujourd’hui en berne, on ne parle plus que d’économies et de réduction de personnel. La dématérialisation serait notre bouée de sauvetage mais cela reste encore à prouver, et vu les résultats des précédentes expériences, nous pouvons malheureusement en douter.

Le retard accumulé dans la gestion de la relation client est aujourd’hui abyssal et la difficile intégration de Via Santé détruit chaque jour un peu plus notre image de marque.

Les nouvelles réglementations comme la DDA ou le projet de restructuration de la distribution nécessiteront inéluctablement une concertation avec les managers et une prise en compte de leurs remarques et propositions.

La GPEC et Ma vie au travail apparaissent plutôt comme des pis-aller et n’apportent aucune solution véritablement pratique pour les collaborateurs en souffrance.

Aujourd’hui nous, managers, sommes pris en étau entre des équipes administratives et commerciales qui souffrent, et des directeurs qui, dans le meilleur des cas, semblent aussi perdus que nous.

Certes, vous ne pouvez pas résoudre d’un seul coup toutes les problématiques, nous le savons, mais nous avons besoin d’un langage de vérité et d’un discours fort de la direction pour remettre les choses sur les rails. Nous avons aussi besoin de visibilité sur les actions engagées.

C’est la raison pour laquelle, les managers de l’intersyndicale CFDT – CFE CGC de la Mondiale demandent à vous rencontrer afin que des solutions puissent être trouvées pour le groupe, auquel nous sommes tous attachés, et pour le bien-être de tous.

 

Les représentants à l’IU et au CE des managers COMOP – COPROX.