Avr 12

INTERESSEMENT 2019 : tous les chiffres

Comme nous le craignions, l’intéressement continue sa baisse. En effet, certains critères déclenchants, (qualité clients, nombre de comptes digitaux ouverts et actifs, un ratio de frais qui augmente et la dégradation de la gestion individualisée) impacte ce dernier. L’intéressement reste cependant toujours un plus !

Pourtant comme nous l’avions annoncé lors de nos négociations, la baisse amorcée depuis 4 ans, continue. Cette tendance devrait malheureusement se confirmer pour les années à venir.

Le taux de l’enveloppe distribuée en 2019 est plus faible que 2018 (7.58% de la masse salariale 2018 contre 7.79% en 2017). Soit une enveloppe distribuée de 11 461 622€.

Cela se traduit par un intéressement pour chacun en légère baisse.

A titre indicatif, voici la projection des primes en fonction du salaire (base temps plein) pour une présence toute l’année :

Pour 25 K€ de salaire, une prime de 2904€ contre 2975€ versé en 2018

Pour 30 K€ de salaire, une prime de 3143€ contre 3220€ versé en 2018

Pour 35 K€ de salaire, une prime de 3382€ contre 3465€ versé en 2018

Pour 40 K€ de salaire, une prime de 3621€ contre 3710€ versé en 2018

 

J’attire toutefois votre attention sur le fait que vous ne pouvez appliquer une règle de 3 sur les exemples ci-dessus.

En effet, 40% de l’enveloppe totale à répartir sont calculés sur un mode égalitaire, en fonction du temps de présence effectif du salarié sur l’année et les 60% restant sont calculés au prorata de la rémunération du salarié.

 

Plus d’infos sur déclics : https://ag2rlm.sharepoint.com/sites/Declics/NewRH/Pages/Mon-interessement-et-mon-epargne-salariale_LM.aspx

ATTENTION

Le bordereau d’option sera envoyé par HSBC à compter du 15 avril prochain, par mail ou par courrier.

Vous aurez jusqu’au 6 mai 2019 pour faire parvenir votre choix, soit récupérer ou laisser sur votre PEE votre prime d’intéressement.

L’absence de réponse conduira à l’affectation automatique de la prime, par défaut au PEE sur le fond monétaire.

Le versement aux collaborateurs sera porté sur le bulletin de salaire de mai 2019 ou investi sur le PEE/PERCO fin mai 2019.

N’oubliez pas, vous avez un PERCO !!!

Règles d’abondement de l’employeur sur le PERCO :

L’Entreprise complète les versements volontaires des bénéficiaires par un abondement de 50% du montant des versements, limités à 500€/an.

Vous avez la possibilité d’affecter votre prime d’intéressement sur le PERCO dans la limite de 500€ et bénéficier ainsi de l’abondement de 50% soit 250€ Brut (PS de 9.7% à déduire)

Nota : tout versement supérieur à 500€ de votre intéressement sur le PERCO ne sera pas abondé.

Les possibilités de sortie avant la retraite sont très restrictives. (Cf Accord PERCO mis en ligne dans les tout prochains jours)

 

Vos élus CFE CGC

Avr 04

NAO 2019 COLLABORATEURS COMMERCIAUX

Des résultats record pour le groupe :

370 000 000 € !!!

Une baisse des cotisation sociales et charges fiscales de 1,6 M d’€ sur le MDPRO.

Le groupe fait, en épargne et retraite supplémentaire (+ 0,4 %) par rapport à 2017 alors que la Direction commerciale avait annoncé une année très difficile avec le PAS…

Avec une inflation de 1,85 % sur 2018, la Direction nous annonce, malgré plusieurs journées de négociations, une revalorisation pour les PSB du fixe, brut mensuel, à 1 400 €.

Soit, en moyenne, une augmentation nette en poche de 23 €/mois, avant impôt !

ANNEE BLANCHE DONC !

Une nouvelle fois la Direction s’est foutu de nous.

Des réunions pour rien.

Une perte de temps.

Depuis le début de cette négociation, elle connaissait l’enveloppe à allouer ainsi que le critère à faire évoluer.

Franchement, on a eu l’impression que c’était à nous de sortir le chéquier.

Pour nos collègues des départements territoires outre-mer, rien de nouveau. Reconduction pour les conseillers de plus de 12 mois d’ancienneté de la prime mensuelle de 200 €.

Avr 04

NAO 2019 : NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES DES COLLABORATEURS ADMINISTRATIFS DE L’UES LA MONDIALE

Après plusieurs mois de négociations infructueuses qui ont abouti sur un logique refus de l’ensemble des Organisations Syndicales de l’UES LA MONDIALE de valider les désespérantes et incompréhensibles propositions de notre DRH, nous avons enfin été partiellement entendus ce mardi 03 avril 2019.
Bien que la communication fût régulièrement différenciée, il faut être conscient que cette avancée a été obtenue grâce à une position ferme et partagée par l’ensemble des organisations syndicales, dont votre CFE-CGC, sur un total refus d’accepter une augmentation collective insuffisante pour les collaborateurs. On ne peut que souhaiter que cette synergie puisse se renouveler afin de bénéficier d’une meilleure écoute de la part de notre DRH dans l’intérêt de la défense des intérêts de toutes et tous.
Nous avons obtenu dans le cadre des Dispositions relatives à la rémunération :
Une augmentation du salaire fixe mensuel des collaborateurs relevant de la Convention Collective Nationale d’Assurances du 27 mai 1992 dans les conditions définies ci-après :

En savoir plus »

Mar 25

COMMUNICATION CFE-CGC LUE EN SEANCE PLENIERE DU COMITE D’ENTREPRISE DU GIE LA MONDIALE GROUPE DU 26 FEVRIER 2019

Nous, élus CFE-CGC, n’avons toujours pas reçu de réponse à notre pétition, laquelle nous vous le rappelons a été signée par 398 salariés du GIE LA MONDIALE GROUPE ; mais surtout que nous ne constatons pas, jour après jour, semaine après semaine, d’actes concrets permettant de soulager les salariés tant commerciaux qu’administratifs des difficultés subies dans l’exercice de leurs métiers.

D’autre part nous remarquons également que malgré ce qui est prôné dans les divers documents présentés lors des instances représentatives du personnel, la réalité du terrain montre que nos Clients ne sont apparemment pas la priorité du Groupe, confère le nombre important de réclamations effectuées quotidiennement à cause des lenteurs dans le traitement de leurs demandes.

Tout cela couplé avec les nombreux changements qui sont en cours dans le Groupe, engendre une anxiété peu propice au développement de notre activité.

Pour toutes ces raisons, nous élus CFE-CGC décidons de quitter la réunion du comité d’entreprise du GIE LA MONDIALE GROUPE.

Fév 24

Réclamations salariales 2019

L’équité et le contrôle de la distribution des augmentations individuelles et des primes de Performances (d’Objectifs ) deviennent primordiaux pour tous les salariés cadres et non cadres à statut administratif.

Chaque année vos élus CFE CGC administratifs et commerciaux recensent les réclamations salariales et les potentielles situations salariales discriminantes des salariés cadres et non cadres Monsois, Parisiens, Assistantes du réseau commercial afin de représenter et défendre leur dossier auprès de la Direction des Ressources Humaines du GIE LA MONDIALE GROUPE.

Afin de pouvoir prétendre à ce dispositif, il faut en AMONT que le collaborateur ait fait une demande de RDV auprès de sa hiérarchie afin d’évoquer ensemble ses désidératas.

En cas de non aboutissement, le collaborateur pourra entreprendre une démarche de réclamation salariale portée par la CFE CGC.

Pour cette année les demandes sont à formaliser auprès de vos représentants CFE CGC ou sur notre site Web avant le 30 avril 2019 !

Adressez-nous vos réclamations…..

Pour information, en cas d’échanges infructueux avec votre hiérarchie, les critères initiaux de recevabilité sont initialement basés sur :
– Dispositions spécifiques relatives aux seniors,
– Dispositions spécifiques relatives à l’égalité hommes/femmes,
– Les salariés n’ayant pas bénéficié d’augmentation individuelle depuis plusieurs années,
– Révision de la classification,
– Autres situations particulières à étudier…

Vos Représentants Administratifs :

Pascal LEFEVRE, Cyril FRANCHES, Luis ESTRIGA.

Vos Représentants Commerciaux :

Guy RIBIERE, Georges WAKNINE, Patrick BENNEZON.

Soyez acteurs, rejoignez-nous, adhérez à La CFE-CGC pour défendre vos intérêts !

Fév 08

Démarche variable 2019 des collaborateurs administratifs LA MONDIALE

IMPORTANT : Dans l’objectif d’accompagner l’ensemble des collaborateurs cadres et non cadres, vos élus CFE-CGC ont obtenu la transparence sur le process de la démarche variable des collaborateurs administratifs LA MONDIALE.

Les paramètres et critères de vos objectifs primables se définissent durant vos entretiens annuels avec une synthèse devant apparaitre dans votre Talensoft.

Si le sujet n’est pas abordé, il vous revient la responsabilité d’interroger votre management dans le cadre des remarques à porter sous votre Talensoft et à défaut par mail avant clôture de la campagne. 

 Pour obtenir un complément d’information, n’hésitez pas à contacter vos Délégués Syndicaux ou élus/désignés CFE-CGC UES LA MONDIALE : Cyril FRANCHES, Luis ESTRIGA, Pascal LEFEVRE, Stéphane OLLIVIER, Laurence DANIELOU, Martine DOCHIER, Guy RIBIERE, Georges WAKNINE, Patrick BENNEZON, etc.

La fiche « démarche variable des collaborateurs administratifs de La Mondiale pour 2018 » est mise à disposition dans Declics à la rubrique Ressources Humaines / Rémunération et avantages sociaux / Ma rémunération / Des primes adaptées à toutes les situations :

https://ag2rlm.sharepoint.com/sites/rdg/RessourcesHumaines/Guide_Campagne_de_revision_salariale_2018_1.pdf

Synthèse introductive de la fiche :

La démarche de rémunération variable vise à accompagner les managers dans l’animation de la performance de leurs collaborateurs administratifs des classes 4 à 7 de statut La Mondiale (hors COMADIR). Pour les collaborateurs des classes 1 à 3, le manager dispose d’un budget de primes discrétionnaires destiné ponctuellement à reconnaître les efforts réalisés dans la tenue du poste, une disponibilité particulière,… Chaque collaborateur des classes 4 à 7 bénéficie ainsi potentiellement dans sa rémunération globale d’une part de variable appelée « prime de performance », destinée à reconnaître des objectifs individuels annuels préalablement fixés et acceptés. La démarche variable impose un cadre et des règles homogènes pour toutes les équipes. Fixation des objectifs Formalisation des objectifs de performance dans Talentsoft Les objectifs sont déterminés par le manager en accord avec le collaborateur. La démarche de fixation des objectifs est en effet prioritairement participative : manager et collaborateur conviennent du contenu des objectifs ; le collaborateur est force de proposition et le manager s’attache à identifier les objectifs en adéquation avec les enjeux de son entité et veille par ailleurs à l’équité de traitement entre les différents collaborateurs…

 

Jan 31

Nous vous souhaitons une année 2019 florissante de succès.

L’ensemble de nos équipes CFE-CGC LA MONDIALE vous ont accompagné avec beaucoup de plaisir tout au long de l’année 2018.

Nous vous souhaitons une année 2019 florissante de succès!

Pascal LEFEVRE          Laurence DANIELOU        Cédric DE VOLONTAT    Stéphane OLLIVIER
DS Cadre                       Elue Cadre IU Paris            Elu Non cadre IU Paris    Elu CE Non cadre Paris
Elu Cadre CE/IU Paris    Elu CE/IU Paris
Tel : 01 87 27 22 45

Cyril FRANCHES, DS Non cadre, Elu CE/IU Paris, Tél: 01 87 27 21 01

Tous vos élus CFE-CGC sont à votre écoute et souhaitent recueillir vos réflexions en partageant une synthèse de l’Avis rendu en CE du 18 décembre 2018, réalisé à partir des conclusions d’une expertise indépendante portant sur la politique sociale, les conditions de travail et l’emploi de L’UES MONDIALE.

Les élus du comité d’entreprise souhaitent rappeler un premier élément de contexte important. En savoir plus »

Déc 21

PRIME “MACRON” DE FIN d’ANNEE

Le Groupe AG2R La MONDIALE souhaite participer au versement d’une prime exceptionnelle comme annoncé par le Gouvernement dans le cadre des mesures d’urgences économiques et sociales.

Monsieur Renaudin confirmant lors du comité d’entreprise du 18 Déc 18 que cette prime sera distincte des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) en cours, ce qui est une excellente nouvelle.

Mais il attend que les textes soient parus pour nous en annoncer les modalités.

Les Elus CFE-CGC seront attentifs à ce que la grande majorité des salariés puissent bénéficier d’un coup de pouce qui serait versé début 2019.

Pour rappel prime exceptionnelle pouvant aller jusque 1 000€ nets d’impôt et de charges sociales, plafonnée aux salaires de 3600€ bruts mensuels.

Plus d’infos sur notre site dès que la Direction validera le montant et les modalités de versement.

Mai 09

Quel avenir pour l’informatique de Mons ?

2018, une nouvelle année que l’on souhaiterait pleine d’espoir. Mais il semblerait qu’à La Mondiale ou du moins à l’informatique de La Mondiale ce ne soit pas le cas. Bien au contraire. Cette nouvelle année a commencé comme s’est terminée la précédente : sous le signe de l’inquiétude. Inquiétude de nos collègues de l’informatique quant à leur travail, mais surtout quant à leur avenir professionnel au sein du groupe. Ce qui leur pose problème ? La nouvelle réorganisation qui se présente à eux comme l’écho d’un passé pas si lointain mais qui concernait à l’époque le site parisien de “Roquépine”.

Le parallèle est plus que troublant :


Paris
2003-2004 : Délocalisation des sauvegardes vers Mons
2004-2005 : Remplacement de l’équipe Helpdesk avec centralisation des appels à Mons
2005-2007 : Déplacement des applications importantes vers serveur de production de Mons avant rapatriement définitif de l’ensemble des serveurs vers Mons
2006-2007 : Mise en place d’un plan social qui s’est soldé par le départ de la société de 7 informaticiens et 4 autres qui sont venu sur Mons


Mons
2015-2016 : Délocalisation des sauvegardes vers Chartres
2017-2018 : Helpdesk décentralisé suite à prise en charge de ce dernier par un nouveau prestataire
2017-2019 : Déplacement du Datacenter de Mons vers un Datacenter externalisé
Après 2019  ?????


De plus quand ils voient des services, constitués en majorité de prestataires externes, qui se vident et que faute de renouvellement ou de reprise des postes par des internes, l’activité est transférée vers Chartres, cela ne fait qu’ajouter à la démotivation croissante qui s’est installée à l’informatique. Certains vont même jusqu’à mettre en cause leur manager en le soupçonnant de travailler à « dissoudre » leur service plutôt qu’à le faire perdurer.

La mésaventure de leurs collègues parisiens leur revient de plein fouet, sauf que cette fois, ce n’est plus l’informatique de Paris qui est sur la sellette, mais l’informatique de Mons. Ils ne sont plus ceux qui ont l’immunité, mais ils sont devenus ceux qui risquent de partir.

Ce n’est pas le discours tenu par la « DSI » qui les rassure. Bien au contraire. Un discours tellement empli d’anglicismes et de jargon technique, économique, aux notions si abstraites qu’il en devient obscur.
Les récents évènements ne sont pas là non plus pour rassurer les informaticiens sur leur avenir :

– Départ de l’ancien DSI à qui la DRH reprochait « d’être trop à l’écoute de ces collaborateurs »
– Nomination d’un nouveau DSI externe donc sans lien avec La Mondiale.

Cela ne pourrait pas être pire ? Et bien c’était sans compter avec la mise en place de « GIT ». Une plateforme permettant d’héberger les code sources des applications développées ou en cours de développement et qui présente l’avantage (c’est ce qui est surtout mis en avant) de pouvoir gérer facilement le « versionning » (les différentes versions d’une application) mais aussi d’y avoir accès depuis n’importe quel PC ayant un accès à Internet.

Donc plus besoin d’être dans les locaux de La Mondiale pour pouvoir développer ou améliorer ou corriger ces applications. Poussons encore un peu plus le bouchon, plus besoin d’être interne à La Mondiale et même plus besoin d’être en France, ou en Europe !

Pour ces informaticiens, « DEMAIN 2020 » ce sera quoi ?

– La retraite, pour les plus anciens
– Une incitation pour les plus jeunes à vaquer vers de nouveaux horizons
– Et pour les autres ??

Pour l’informatique de Mons, « DEMAIN 2020 » rimera-t’il avec « la FIN » ?!

 

« Les Elus de la section CFE-CGC de La Mondiale »

Avr 23

Réclamations salariales 2018

L’équité et le contrôle de la distribution des augmentations individuelles et des primes de Performances (d’Objectifs ) deviennent primordiaux pour tous les salariés cadres et non cadres à statut administratif.
Chaque année vos élus CFE CGC administratifs et commerciaux recensent les réclamations salariales et les potentielles situations salariales discriminantes des salariés cadres et non cadres Monsois, Parisiens, Assistantes du réseau commercial afin de représenter et défendre leur dossier auprès de la Direction des Ressources Humaines du GIE LA MONDIALE GROUPE.
Afin de pouvoir prétendre à ce dispositif, il faut en AMONT que le collaborateur ait fait une demande de RDV auprès de sa hiérarchie afin d’évoquer ensemble ses désidératas.
En cas de non aboutissement, le collaborateur pourra entreprendre une démarche de réclamation salariale portée par la CFE CGC.
Pour cette année les demandes sont à formaliser auprès de vos représentants CFE CGC ou sur notre site Web avant le 25 mai 2018 !
Adressez-nous vos réclamations…..
Pour information, en cas d’échanges infructueux avec votre hiérarchie, les critères initiaux de recevabilité sont initialement basés sur : – Dispositions spécifiques relatives aux seniors, – Dispositions spécifiques relatives à l’égalité hommes/femmes, – Les salariés n’ayant pas bénéficié d’augmentation individuelle depuis plusieurs années, – Révision de la classification, – Autres situations particulières à étudier…
Vos Représentants Administratifs sur cette thématique:
Pascal LEFEVRE, Cyril FRANCHES, Luis ESTRIGA.
Vos Représentants Commerciaux sur cette thématique:
Guy RIBIERE, Georges WAKNINE, Patrick BENNEZON.
Soyez acteurs, rejoignez-nous, adhérez à La CFE-CGC pour défendre vos intérêts !

 

Articles plus anciens «