Juin 29

NAO 2020 TITRES RESTAURANT

Titres restaurant

A la suite des Négociations Annuelles Obligatoires pour les administratifs, il a été décidé la mise en place de titres restaurant en version dématérialisée via une carte pour les jours télétravaillés.

 

Gestion des titres restaurant (TR) en deux phases :

Phase 1 à partir du 1er juin 2020

Phase 2 après reprise normale de l’activité (seulement les jours télétravaillés et télétravail occasionnel renseignés dans Self RH).

 

Il n’y aura pas d’obligation de bénéficier des TR, les salariés peuvent refuser cette attribution en l’indiquant sur une boite mail dédiée BG COMMANDE TR (avant le 15 du mois).

 

La carte Chèque Déjeuner a été envoyée à domicile (réception prévue entre le 15 et le 20 juin), suivie à j+2 par son code secret.

Avec l’envoi de cette carte, une information sur l’utilisation et sur l’application mobile sera fournie.

 

Phase 1 :

Pour la carte du mois de juin, le nombre de TR correspondra aux jours de présences moins les jours d’absences prévus au mois de juin.

Pour juillet, idem moins les absences ou plus les présences non prévues de juin.

 

Phase 2 :

Lorsque la situation sera normalisée, le calcul du nombre de TR sera fait avec une régularisation selon les jours non travaillés du mois -2

Les mesures sont détaillées sur Declics. Nous avons demandé qu’elles soient précises car beaucoup de collaborateurs n’ont jamais eu de TR.

 

ATTENTION LES DEMIES JOURNEES POSEES (CP, RTT…) NE DONNENT PAS DROIT A L’ATTRIBUTION DE TR.

 

Une FAQ est ouverte pour recenser les principales questions/réponses

 

L’alimentation se fera entre le 15 et le 17 de chaque mois avec prélèvement de la part salariale sur la paie (exemple alimentation entre le 15 et le 17 juin avec prélèvement sur la paie de juin).

Tickets restaurant à 8,81 €

Part employeur 5,29 €

Part salarié 3,52 €

Vos élus et représentants administratifs : CELLIER Eric ; DANIELOU Laurence ; DOCHIER Martine ; FRANCHES Cyril ; GOZLAND Joelle ; LEFEVRE Pascal ; OLLIVIER Stephane ; PERROTTET Samuel ; THOMAS Brigitte

Mai 15

Négociation Administrative Salariale 2020 (NAO): mi-figue / mi-raisin avec une amertume certaine qui reste en bouche …

De belles annonces faciales qui cachent de fortes baisses budgétaires pour les augmentations individuelles et collectives.

A ce jour, les organisations syndicales n’ont reçu aucun document confirmant un projet d’accord à discuter pour finaliser la négociation avec une présentation en CSE LA MONDIALE.

Le principe souhaité par le législateur étant que dans une négociation Employeur et Organisation Syndical représentative, seule la signature ou la matérialisation de non signature d’un projet d’accord matérialise la fin d’une négociation.

Pour la première fois, à l’encontre de toute logique, nous découvrons avec la plus grande surprise et incompréhension dans une communication l’abandon de volonté à poursuivre la négociation de la part de nos chers collègues de l’OS majoritaire. 😥 Pourquoi ?

 A ce jour les éléments oralement présentés par notre DRH sont :

Un budget affecté au NAO 2020 hors effet report de 1.5% de la masse salariale soit 1.330 M€.

Répartition budgétaire 2020 en % de la masse salariale Admin

 1/ Augmentation Collective 0,52%

Les tranches d’augmentation :

– Salaires < 35K€ = 1,2 % contre 1.5 % en 2019

– Salaires > 35K€ < 45K€ = 0,7 % contre 1.2 % en 2019

– Salaires > 45K€ < 65K€ = 0,4% contre 0.8% en 2019

Avec un plancher d’augmentation minimum de 220 € devant s’appliquer sur toutes les tranches

Conditions ancienneté minimale de 18 mois et surtout une prise d’effet des augmentations collectives et individuelles reportée au 1er Juillet 2020, sans effet rétroactif.

2/ Augmentation Individuelle 0,53%

Contre 1% validé en 2019 avec une proposition renouvelée à l’identique en mars 2020 …..Puis finalement annulée pour introduire une prime « Macron »

 3/ Prime MACRON 0,40%

Une Prime « Macron » obtenue pour récompenser la mobilisation des collaborateurs pendant le confinement mais avec le principal objectif de suppléer partiellement les augmentations collectives et individuelles.

Une prime MACRON jusque 55 416 € de salaire annuel brut ( 3 SMIC annuel brut ) pour un montant de prime de 300 €.

4/ Nouveauté obtenue par une action concertée pour s’adapter au télétravail subi ou forcé J

 Bénéficier des tickets restaurant pour une durée indéterminée pour l’ensemble des collaborateurs tout en gardant la possibilité d’accès aux différents RIE (mesure à préciser)

A ce jour la valeur journalière est de 8,80 € dont 5,25 € pris en charge par l’entreprise.

La CFE-CGC LA MONDIALE à l’écoute de ses adhérents, de ses sympathisants et de l’ensemble des collaborateurs attend vos retours et réactions afin de prendre définitivement position

Vos élus et représentants administratifs : CELLIER Eric; DANIELOU Laurence; DOCHIER Martine FRANCHES Cyril ; GOZLAND Joelle; LEFEVRE Pascal OLLIVIER Stephane ; PERROTTET Samuel; THOMAS Brigitte

Mai 06

DECONFINEMENT GROUPE

PRINCIPES GÉNÉRAUX DU PLAN :

 

  1. Maintien de la généralisation du travail à distance pour tous les collaborateurs qui peuvent exercer leur activité à domicile sur une période de plusieurs semaines après la date du 11 mai 2020 ;
  2. Limitation stricte de la présence sur site des collaborateurs dans une proportion déterminée et qui pourra s’accroître au fil des semaines ou des mois en fonction de l’évolution de la situation sanitaire ;
  3. Maintien d’une interdiction des déplacements et des réunions physiques et passage à un stade de « limitation » lorsque les conditions le permettront ;
  4. Définition de règles sanitaires individuelles et collectives strictes qui devront être impérativement respectées par tous les collaborateurs susceptibles d’intervenir sur les sites ;

DECONFINEMENT EN 3 PHASES :

En savoir plus »

Mai 05

REPRISE NAO des ADMINISTRATIFS…..il n’est jamais trop tard !

Informations Négociations salariales (NAO) Administrative 2020 / Une révolution dans le process des Augmentations individuelles (AI) et Collectives (AC) :

 

Ce sujet déjà initialement décalé de 6 mois avait été mis en “standby” par notre DRH durant la période de confinement du Coronavirus.

Nous venons enfin d’avoir des dates de rdv pour poursuivre cette négociation : les lundi 04 mai et jeudi 07 mai.

Une révolution du process nous a été annoncée pour 2020 et le futur avec :

Un décalage annuel récurrent de 6 mois du calendrier des négociations, arbitrages budgétaires et versements.

Pour la première fois une négociation intégrant le budget des AC ainsi que celui des AI dans un cadre globalisé.

Cette nouveauté sera-t-elle favorable à chacun en coordination avec le management ?

Informations et communications à suivre prochainement …

 

Vos élus administratifs

Avr 30

COVID 19 : Collaborateurs avec lettre de mission : LES OUBLIES

La CFE CGC relance la Direction !

“Concernant les mesures exceptionnelles de soutien à la rémunération des commerciaux, nous vous avions demandé la prise en compte de mesures pour l’ensemble des collaborateurs avec une part variable liée à une activité commerciale via lettre de mission ( RREP, IP, DECP, DEPG, Middle, Arial…).
Vous nous aviez garanti que les mesures prises seraient pour l’ensemble des statuts y compris celui des administratifs.
Sauf erreur de notre part, nous n’avons rien vu concernant ces populations.
Pourriez-vous nous confirmer la bonne prise en compte de ces collaborateurs  ?”

 

A ce jour, toujours pas de réponse……

 

 

Avr 24

DECLARATION LIMINAIRE AU NOM DE L’ENSEMBLE DES ELUS

DECLARATION LIMINAIRE AU NOM DE L’ENSEMBLE DES ELUS dont la lecture a été faite au CSE (Comité Social et Economique) de l’UES (Unité Economique et Sociale) LA MONDIALE du 21/04 dernier au nom de l’ensemble des élus, puis envoi aux membres du CDG (Comité de Direction Générale)

Les récentes annonces via DECLICS et mails aux managers sur les mesures de congés spécifiques au COVID 19 ont fortement interpelé les élus tant sur le plan de la forme que du fond.

Sur la forme :

Avoir reporté l’annonce et la mise en œuvre pratique des mesures évoquées ci-dessus, sur le management voire le middle management, n’a pas mis l’ensemble des collaborateurs comme des managers eux-mêmes, sur le même pied d’égalité, ne serait-ce qu’en terme d’informations et d’arguments. Une pression a été mise sur les collaborateurs pour la prise de congés. La notion de solidarité a été très inégalement appréciée et est de nature à créer des incompréhensions et susciter la défiance au sein même des équipes, voire la crainte de voir poindre de nouveaux signaux de RPS (Risques psychosociaux).

Sur le fond :

En savoir plus »

Avr 16

URGENCE RESEAU, suite…

Communication mesures d’accompagnement de la rémunération des Conseillers Commerciaux

Suite à la conférence TEAMS qui s’est tenue hier après-midi, la Direction nous a fait part des mesures qu’elle a décidé d’appliquer pour les paies de mai/juin/juillet :

Au-delà de cette période :

Nous avons simplement tenu à vous informer au plus vite de l’application de ces
mesures, sans apporter notre analyse, ni notre sentiment pour le moment. Nous
reviendrons vers vous dans les prochains jours afin de pouvoir vous apporter un
éclairage objectif et étayé.

Faites inscrire vos Collègues sur notre site,

afin qu’ils reçoivent nos newsletters et informations ciblées,

trop de conseillers sont encore isolés et ne savent rien de ce qui se passe ! merci pour eux !!

Vous pouvez réagir sur la boite mail du site à la rubrique “contact”

 

Vos élus du réseau pro :

 

Avr 09

INTERESSEMENT 2020 : tous les chiffres !

Comme nous le craignions, l’intéressement continue sa baisse. En effet, certains critères déclenchants, (qualité clients, nombre de comptes digitaux ouverts et actifs, un ratio de frais qui augmente et la dégradation de la gestion individualisée) impacte ce dernier.

L’intéressement reste cependant toujours un plus ! En savoir plus »

Avr 09

COVID 19 : Crise à LA MONDIALE dans le dialogue Social

Nous sommes toujours sans retour de la Direction suite à notre message envoyé le 6 avril 2020 dont vous pouvez prendre connaissance d’un extrait ci-dessous :

En savoir plus »

Avr 04

URGENCE RESEAU

OU SE SITUENT LA SOLIDARITE ET L’EQUITE POUR NOTRE DIRECTION ?

Fidèle aux valeurs prônées par le Groupe dans le discours, la Direction teste notre capacité de résilience.

Gare à ceux qui ne joueront pas le jeu, elle saura s’en souvenir….

Nous nous réveillons tous, ce jour, avec la gueule de bois. Soit parce qu’hier, certains parmi nous ont ouvert Déclics, soit pour d’autres à la suite d’un appel du manager. Vous avez donc appris que par solidarité nous étions invités à poser 5 jours de congés payés ainsi que 3 jours RTT.

Il faut savoir que le législateur a posé des règles quant à ces congés :

  • Pose de congés payés : 6 maxi possible si signature d’un accord d’entreprise avec les organisations syndicales représentatives.

  • Pose de JRTT : possible de manière unilatérale avec 50% des jours au maximum

(Nous en avons 10 donc 2 imposés. Il n’en reste que 3).

Il n’y a eu aucun accord d’entreprise, ni même une tentative d’entrer en négociation de la part de la DRH. Pour être totalement transparents, même nous élus, hormis avoir été informés jeudi après-midi des pistes explorées par la direction sur ce point, aucune négociation n’a eu lieu, et comme par hasard, tout est allé très vite ensuite. Comme quoi quand ils le veulent…

Il est important de vous informer que, lorsque par effet d’annonce, que ce soit par notre Direction commerciale ou bien Direction générale, nous, organisations syndicales, sommes supposées accompagner la Direction dans la prise de décision sur la crise sanitaire, il n’en est rien !

On nous annonce depuis plusieurs jours que des solutions seront mises en place de manière équitable.

  • Lorsque la Direction impose de manière unilatérale la mise en œuvre de mesures spécifiques en matière de prise de congés, de RTT, sans aucune négociation, est-ce équitable ?

  • Lorsque la Direction fait pression sur nos managers afin de nous faire poser des congés payés car c’est “fortement recommandé”, est-ce équitable ?

  • Lorsqu’une Direction au bout de 18 jours de confinement, laisse tout un réseau commercial sans aucune information sur les mesures d’accompagnement de la rémunération, alors que de nombreux groupes comme le nôtre, ont fait le choix de prendre toutes les dispositions pour sécuriser les rémunérations de leurs réseaux commerciaux, est-ce équitable ?

  • Lorsque la Direction communique, à grands renforts de moyens, qu’elle n’usera pas de son droit à imposer le chômage partiel, pour ne pas en faire supporter la charge à l’Etat, mais reporte cet effort sur ses salariés au nom de la solidarité nationale, est-ce équitable ?

Solidaires, nous le serons !!!

Mais avant d’envisager de poser des congés payés, nous demandons :

  • D’être informés dans les plus brefs délais des mesures de sécurisation de notre rémunération pour les mois à venir

  • Une neutralisation des sorties de contrat jusqu’au 31 décembre pour constater les remises en vigueur

  • Le calcul de la valeur des jours RTT imposés, qui une fois versés sur le CET, se monétisent sur la base de notre rémunération brute de l’année N-1

                                                                                                                                                        En conclusion, nous pensons que l’appel à la solidarité de notre part ne produira ses effets que si elle est réciproque et transparente.

C’est à notre direction de prendre ses responsabilités, comme tant d’autres entreprises, en apportant au plus vite des réponses concrètes à notre demande.

Nous restons en contact !

« Charité bien ordonnée commence par soi-même ! »

 

 Faites inscrire vos Collègues à nos communications sur le site : www.lamondialecfecgc.fr

VOS REPRESENTANTS CFE CGC DU RESEAU COMMERCIAL

 

Articles plus anciens «